Conférence du porte-parole des forces armées de la Résistance yéménite, Yahya Sari’, le 18 septembre 2019.

Source : https://www.youtube.com/watch?v=hMOxZfDTkoY

Traduction : lecridespeuples.fr

Transcription :

Je cherche refuge auprès de Dieu contre Satan le lapidé.

Au Nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Je vous souhaite la bienvenue à cette conférence de presse dans laquelle nous allons parler de la vaste opération militaire qu’ont réalisée nos forces, et qui a été nommé Opération Equilibre de Dissuasion 2.

Grâce à l’aide de Dieu le Très-Haut, nos forces sont parvenues à un haut niveau de capacités dans tous les domaines. Aujourd’hui, nos forces sont capables de concevoir et construire plusieurs types de drones assez rapidement. Par le passé, nos forces ont déjà confirmé leur capacité à construire chaque jour un drone ou davantage. L’exposition de nos réalisations militaires, qui a été réalisée en hommage à notre dirigeant martyr Salah al-Sammad (le 7 juillet), a confirmé à tout le monde le niveau auquel nous étions parvenus en fait de capacité à construire des drones, ainsi que notre puissance balistique, en plus de différentes autres réalisations militaires.

Aujourd’hui, nous allons parler de l’Opération Equilibre de Dissuasion 2, qui a frappé des installations pétrolières saoudiennes. Cette Opération est la meilleure démonstration de ce dont nos forces sont aujourd’hui capables, tant au niveau de la planification que de la réalisation.

Aujourd’hui, nous confirmons au monde entier que le Yémen libre, noble et endurant face à cette agression et à la coalition (saoudienne) n’hésitera nullement à riposter à cette agression, et usera de son droit légitime à cibler l’ensemble des cibles légitimes à l’intérieur des pays agresseurs.

Nous vous présentons maintenant des photos des installations pétrolières avant que nous les ayons frappées. Comme vous le voyez clairement sur l’écran, il s’agit de photos qui ont été prises par des moyens de reconnaissance aérienne de nos forces avant l’opération. Comme vous le voyez sur la photo de droite, on peut voir toutes les cibles que nous avons frappées. Sur la photo de gauche, diffusée par les Etats-Unis, on voit ces mêmes cibles après leur destruction.

Ces photos ont été prises par nos drones de surveillance avant l’opération. Une surveillance et une collecte de renseignements précis ont précédé l’opération. Nous avons obtenu des photos prises de l’intérieur des lieux ciblés.

Les Etats-Unis ont essayé, via leur diffusion de photographies et leur communiqués… Voici quelques photos des installations ciblées dans la région de Buqaiq. Juste après, vous allez voir les installations dans la région de Khurais. La photo de droite montre les installations avant la frappe, et celle de gauche montre le même lieu après les frappes. Ce sont les photos diffusées par les Américains.

Les Etats-Unis ont essayé d’amoindrir l’importance de cette opération. De même, voici une troisième photo qui montre l’impact de nos frappes à Khurais, par la comparaison des photos prises avant et après. Vous pouvez voir les cibles devant vous, en gros plan, sur la photo de droite.

Nous vous confirmons aujourd’hui que les destructions qui ont frappé les installations pétrolières sont beaucoup plus graves que ce qui a été reconnu (par Riyad et Washington). Les Etats-Unis s’efforcent de répandre des photos truquées des installations après l’opération, dans leur volonté d’amoindrir son impact réel. Ces photos démontrent l’ampleur de la sous-estimation américaine (de l’impact réel) de ces opérations. Les dégâts sont beaucoup plus importants que ce que montrent les photos diffusées par les Etats-Unis. Les incendies ont fait rage pendant plusieurs heures, peut-être 12 heures entières, et les secours des pays de l’agression ne sont pas parvenus à les maîtriser. Est-il raisonnable de croire que les dégâts soient aussi minimes que ce que s’évertuent de présenter les Américains ? Les photos sont clairement fausses.

De même, nous vous montrons maintenant des photos que nos forces ont obtenues, prises depuis l’intérieur des installations de Buqaiq et Khurais, via nos canaux de renseignements. Comme vous le voyez sur cette photo de l’une des installations, et vous voyez cette autre photo d’une autre zone que nous avons ciblée, prise avant les frappes. Ce sont des photos précises que nous avons obtenues via nos agences de renseignements, prises depuis l’intérieur même de ces installations.

Nous allons maintenant vous donner de nouveaux détails sur cette opération, l’Opération Equilibre de Dissuasion 2. Premièrement, l’opération a été réalisée via plusieurs types de drones, dont un nouveau modèle qui sera présenté aujourd’hui pour la première fois. Ces drones sont dotés de turboréacteurs. Ils ont décollé de trois points essentiels en ce qui concerne la distance et l’itinéraire, et dans différentes réactions en fonction de leur cible.

Du premier point, a été lancé un drone de type Qasf de 3e génération, ayant une très longue portée. Nous le présentons aujourd’hui pour la première fois, mais il a déjà été utilisé dans des opérations précédentes.

Du 2e point, ont été lancés des drones de type Samad-3, d’une portée de 1500 à 1700 kilomètres. Ils ont déjà utilisés pour frapper des cibles aux Emirats et dans d’autres pays agresseurs, en dehors de nos frontières. Ces drones ont également été lancés depuis le 3e point.

Depuis le 3e point, ont également été lancés des drones à turboréacteur qui ont déjà été utilisée auparavant, et que nous présenterons ultérieurement, avec la grâce de Dieu. Ce drone est doté de têtes fissiles qui portent 4 missiles de précision à l’impact. Ils sont très précis à l’impact. Ils sont furtifs et très manœuvrables, et peuvent frapper la cible depuis plusieurs côtés.

L’opération a été précédée d’une opération de renseignement et de préparation aux plus hauts niveaux, par des moyens très sophistiqués. Les drones dotés de turboréacteurs et ceux ayant des moteurs normaux ont été lancés dans une opération conjointe et synchronisée, de sorte que tous les drones, qu’ils soient de portée moyenne ou longue, frappent leurs cibles au même moment.

De même, d’autres drones ont été utilisés pour faire diversion et tromper l’ennemi, afin que les drones principaux puissent parvenir jusqu’à leurs cibles. L’objectif de ces drones était de faire diversion et d’être détectés par les défenses anti-aériennes de l’ennemi, afin de les accaparer et de les détourner des véritables drones.

Les forces armées yéménites gardent secrètes l’ensemble des détails de l’opération, qui ne seront révélés qu’en temps voulu.

L’ennemi s’est efforcé de diminuer l’importance, l’impact et les conséquences réelles de cette opération, mais jour après jour, il reconnaît l’ampleur des dégâts que nous avons infligés à son économie et à son statut dans la région et dans le monde.

L’ennemi saoudien, et à ses côtés les Etats-Unis, essaient de fuir une réalité qui est claire à tous en dénigrant les capacités yéménites (et en accusant l’Iran), refusant de regarder telle qu’elle est la nouvelle situation (de dissuasion) du Yémen. Le nouveau Yémen est capable de rendre coup pour coup et davantage encore, et de frapper l’ennemi dans sa profondeur.

Cet ennemi, qui a méprisé le sang et la vie des Yéménites, cet ennemi barbare, cruel et oppresseur, qui a bombardé, détruit et brûlé nos villages, nos villes, voit aujourd’hui brûler ses installations pétrolières, et davantage d’installations économiques et d’infrastructures vitales brûleront encore s’il poursuit son agression et son siège contre notre pays.

Notre peuple ne se taira pas. Aujourd’hui, nous rappelons à tous ce qu’a déclaré notre dirigeant le Sayed Badreddine Abdel-Malik al-Houthi, que Dieu le préserve, qui a averti à maintes et maintes reprises les pays de l’agression et leur a dit clairement : Nous ne permettrons jamais que notre peuple yéménite meure de faim ! Nous déclarons au monde hypocrite et tyrannique que notre peuple ne mourra pas de faim ! Il ne mourra pas de faim, et luttera et ripostera par tous les moyens et instruments possibles et légaux contre les forces qui nous attaquent, nous envahissent et complotent contre nous, et exercera son droit légitime à l’auto-défense.

Aujourd’hui, il y a des prises de position internationales qui méritent d’être louées, notamment celles qui confirment le droit du peuple yéménite de répondre aux crimes des régimes saoudien et émirati contre notre pays. Nous mentionnons particulièrement les positions de l’Iran et de la Turquie, et également toutes celles qui placent l’aspect humanitaire de la situation au Yémen au centre de leurs préoccupations (Russie), que vous avez certainement entendus (le 16 septembre lors du sommet entre ces 3 pays).

Aujourd’hui, les forces yéménites, qui se dressent avec gloire, dignité et persévérance face à la coalition de l’agression et aux forces du mal, confirment qu’elles n’hésiteront pas à lancer des ripostes fulgurantes contre les pays de l’agression, menés par l’Arabie Saoudite et les Emirats, si cette agression ne prend pas fin, et si le siège n’est pas levé.

Au régime émirati, nous déclarons : une seule opération de notre part serait dévastatrice et vous renverrait très loin en arrière. Vous le regretterez, oui, vous le regretterez, si vos dirigeants décident de s’en prendre à nos forces armées, car en quelques jours ou quelques semaines, notre riposte vous frapperait. Oui, une frappe vous coûterait très cher. Aujourd’hui, nous déclarons pour la première fois que notre banque d’objectifs aux Emirats comprend des dizaines de cibles, notamment à Abu Dhabi et à Dubaï, qui peuvent être frappées à tout moment.

Aujourd’hui, le Yémen est plus fort, plus puissant, plus véhément et plus résolu que jamais, et ne saurait être impressionné par les menaces et les vociférations. Cessez votre agression et ôtez vos mains du Yémen, et vous pourrez alors jouir de la sécurité, tout comme nous. Si vous souhaitez que vos installations et vos gratte-ciel de verre soient en paix et en sécurité, qu’une seule frappe de drone ferait voler en éclats, alors laissez le Yémen tranquille. Prenez cet avertissement plus sérieusement que jamais. Car aujourd’hui, nous sommes résolus à mener des opérations plus vastes et plus dévastatrices encore afin de mettre fin à cette agression.

Le sang de notre peuple est précieux. Le sang des Yéménites ne sera pas versé impunément. Nos enfants ne mourront pas à cause de votre siège. Nous, les forces armées, ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour mettre fin aux souffrances de ce peuple noble, grand et combattant, croyant, le peuple de la foi et le peuple de l’Islam.

Si les forces de l’agression comptent sur les armes américaines et européennes (pour se protéger et l’emporter), elles se font des illusions. Ces armes ne peuvent faire face à nos missiles et à nos drones, ni les abattre.

Cette conférence de presse prend fin. Nous nous rencontrerons dans d’autres occasions avec la grâce de Dieu.

Que la paix soit sur vous, ainsi que la Miséricorde de Dieu et Ses bénédictions.

Soutenez ce travail censuré en permanence en partageant cet article et en vous abonnant à la Newsletter.